Comment léguer votre bijou en bois à vos petits enfants ?

En une phrase : Évitez leur le contact de l’eau et, si cela devait se produire, laissez les sécher tranquillement à l’air ambiant sur un tissu coton loin de toutes sources actives de chaleur (dont le soleil).
Et plus en détails :

Les bijoux en bois ont ceci de particulier qu’ils sont … vivants.
Alors certes, ne vous attendez pas à entendre votre pendentif vous reprocher votre consommation de cookies, cependant cette matière végétale requiert certaines attentions.


A NE JAMAIS, JAMAIS FAIRE avec un bijou en bois : Le faire sécher auprès d’une source de chaleur !
JAMAIS sur un radiateur.
JAMAIS au soleil.
JAMAIS à proximité d’aucune source de chaleur.

🙂

Vous avez pris une douche, vous êtes baigné et avez oublié de retirer vos boucles ou votre pendentif ?
Retirez le, séchez le délicatement avec un tissu doux et placer le simplement sur un tissu en coton (une serviette, un gant …) dans une pièce de votre maison (chambre par exemple).
Vous pouvez également continuer de le porter après simplement l’avoir séché avec le tissu doux.

Pourquoi ?
Le faire sécher à proximité d’une source de chaleur va faire chuter l’humidité du bois beaucoup trop rapidement et en deçà de son taux naturel.
Le risque ? Que les incrustations prennent du jeu ou, pire, que le bois fende !
Un séchage lent, à l’air ambiant dans une pièce à température classique (18-25°C) permet au bois de revenir “à son rythme” vers une hygrométrie normale, le préservant ainsi de tout dommages.


Puis-je me baigner avec mon bijou en bois ?

Non, je vous invite formellement à ne jamais mettre en contact vos bijoux en bois avec de l’eau …………………………………… mais :

Je possède plusieurs pendentifs en bois, fabriqué par mes soins.
Ils sont principalement en Ébène et en Buis, avec pour certains des incrustations d’argent.
Il m’est arrivé, accidentellement, de prendre des douches ou de me baigner en mer, en lac ou en piscine avec les bijoux en question.

Pour le moment, aucun d’eux n’a bougé …
ATTENTION CEPENDANT : Je prends un soin tout particulier au polissage de mes pièces, lequel s’approche le plus possible du “miroir” ; un tel polissage NE RÉSISTE PAS à l’eau !
L’hygrométrie du bois, au contact de l’eau, augmente, le faisant gonfler légèrement : lorsqu’il sèche, les fibres du bois retrouvent leur volume initial, mais ne se réalignent pas parfaitement.
Il en résulte qu’après séchage la surface retrouve un coté lisse et doux, mais a perdu son coté “miroir”. La surface est davantage mate.

Cas des bijoux en buis : j’ai un certain recul – 6 ans – sur les bijoux en buis, le premier bois qu’il m’ait été donné de travailler : j’en ai porté, offert ……
Une amie proche porte un pendentif rond avec un oiseau ajouré (un symbole lié à son enfance), en buis.
Réalisé en mai 2019, il n’a depuis jamais quitté son cou …. et il s’en est passé des choses depuis !
Douches, piscines, baignades en lac, en mer (dont des heures de snorkeling !), deux mois de voyage à vélo, 8 mois de voyage en Australie avec les températures qu’on imagine et BEAUCOUP de temps passé à l’eau ……. il est toujours intact.

Il s’est cependant patiné avec le temps, phénomène inévitable avec les bois clairs (l’ébène y étant forcément moins sensible du fait de sa couleur …)
Pour le buis, typiquement la teinte va doucement passer sur des tons miels, plus ou moins francs, foncés ou gris selon le soin que vous aurez pris du bijou.


Le bois des bijoux est-il traité ? Sont-ils verni ?

Mes bijoux ne sont pas verni : un verni est une couche artificielle qui fini tôt ou tard par s’user via les frottements répétés ou/et jaunir avec l’exposition aux UV.
Le problème, c’est qu’à ce moment là, en plus de jaunir, le verni s’écaille donnant un aspect très disgracieux à une parure que l’on souhaite valorisante !
Pas de vernis donc.

Cependant, chacune de mes pièces est traitée, après le polissage, avec une cire minérale celle-ci ne présentant pas les inconvénients cités précédemment.


Le Copeau Voyageur